Les filles d’Égalie (Gerd Brantenberg)

Ce livre hautement féministe a été écrit dans les années 70 par une militante norvégienne : il vient enfin d’être traduit en français.

Le principe d’inversion des valeurs masculin/féminin relève d’un exercice de style qui s’avère assez drôle, dans un récit qui s’apparente à une fable. Certains détails y sont assez troublants et font réfléchir le lecteur (habillement, métier, procréation…).

Objectif atteint !

(Commander/Réserver)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.