La promesse (Dalmon Galgut)

J’ai découvert Dalmon Galgut avec ce roman, pour lequel il a obtenu le Booker Prize en 2021. Une pointure parmi les écrivains Sud Africains.
À la façon de Russel Banks, il brosse le portrait d’une famille blanche à travers trois décennies d’histoire… et quatre enterrements. La mère, avant de mourir, a fait une promesse à sa domestique noire : lui léguer la bicoque où elle loge sur leur propriété.
Au fil des drames familiaux, cette promesse courra, jamais réalisée. Amor, Astrid et Anton, les trois enfants, prennent tour à tour la parole, nous révélant peu à peu faiblesses et mesquineries.
Galgut est parfois ironique, parcourant la société sud africaine, les rites funéraires des diverses religions. Il mêle les réflexions philosophiques et la trivialité des corps avec maestria, en équilibre sur sa ligne.

(Commander/Réserver)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.