L’engravement (Eva Kavian)

Tranchant comme une lame de rasoir.

Eva Kavian est familière de ces sujets douloureux. De façon directe se succèdent les pensées de parents dont les enfants sont internés dans cet hôpital psychiatrique belge. Comme si on avait enregistré leurs pensées, leurs émotions, le lecteur est ainsi témoin du vécu de ces familles. Les jeunes alternent les séjours en institution, les sorties, les rechutes… Le suicide y rôde, hélas parfois acté.

Malgré la douleur, un sentiment de fraternité émane de ces proches de patients qui se côtoient dans le parc de l’hôpital : l’espoir n’est jamais loin.

(Commander/Réserver)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.