L’éblouissement des petites filles (Timothée Stanculescu)

Un véritable coup de cœur pour ce premier roman sans fausse note, écrit comme un journal intime, celui d’une adolescente de 16 ans qui se passe à l’âge adulte.

On partage intimement ses émois, son ennui, ses désirs et ses désillusions : la disparition d’une amie, symbole d’évasion de l’adolescence, maintient une tension au cœur de l’été brûlant.

Timothée Staculescu a construit ici, à partir de ses propres journaux intimes de l’époque, un roman particulièrement attachant.

Une très belle réussite !

(Commander/Réserver)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.